LES CHORISTES



Les sopranes

Méfions-nous des idées reçues : toutes les soprani ne sont pas blondes et élancées.

Pour ravir le coeur des hommes, il leur suffit de posséder un organe tel qu'elles puissent rivaliser avec les anges.

On comprend alors que les compositeurs les chouchoutent et leur confient souvent la mélodie.

Les alti

L'alto, c'est la version féminine du chanteur basse.

Discrète et consciencieuse, elle met tout son coeur à monter et à descendre au gré des dièses et des croches.

C'est un esprit ardent qui brûle en elle ; à elle donc revient l'insigne honneur des nuances émotionnelles et des cordes sensibles.

Les ténors

Petit par sa taille, mais grand par sa combativité, le pupitre des ténors recrute !

Doté d'une voix aiguë, il se voit attribuer les phrases subtiles et délicates devant lesquelles les autres voix s'effacent.

Il peut s'enorgueillir d'une véritable popularité que beaucoup lui jalousent.

Les basses

Un basse, comme son nom l'indique, peut descendre bas, très bas même, avec un enthousiasme tonitruant.

Sa voix rauque et caverneuse constitue la pierre sur laquelle l'édifice musical repose. 

Noirceur de requiem, marche militaire, rien décidément ne peut intimider la virilité faite voix.